Le Conseil de Sécurité de l'ONU. Source UN

Le Conseil de Sécurité de l’ONU a publié un communiqué faisant part de son soutien aux efforts du Liban face à la crise économique aggravée par la pandémie du coronavirus. L’institution appelle la communauté internationale à aider le Pays des Cèdres.

Le Conseil de Sécurité appelle également les autorités libanaises à mettre en place des réformes économiques significatives et à répondre aux aspirations de la population, allusion aux manifestations qui ont lieu depuis le 17 octobre 2019 en raison de l’aggravation de la situation économique.

Le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres présentait hier un rapport de suivi de la résolution 1559 du Conseil de Sécurité de l’ONU adoptée en 2004, résolution qui appelait à l’extension de l’autorité de Beyrouth sur tout le territoire libanais et au démantèlement des milices. Le responsable onusien a également souligné la situation économique et financière du Pays des Cèdres, qualifiée d’autant plus dure qu’elle est désormais également impactée par les mesures de confinements liées au coronavirus. Il s’agit, selon lui, de limiter l’impact économique de la pandémie en soutenant financièrement et matériellement – y compris avec un soutien alimentaire – les populations les plus vulnérables.

Par ailleurs, Antonio Guterres a souligné la présence de milices armées – libanaises et non libanaises – qui ne seraient pas sous le contrôle du gouvernement et plus particulièrement du Hezbollah. Il appelle par conséquent le gouvernement libanais à prendre toutes les mesures nécessaires pour empêcher l’acquisitions par les milices armées d’armes et encourage la transformation du groupe en parti politique civil.

Il a également exprimé son inquiétude quant aux incidents qui ont dernièrement eu lieu le long de la ligne bleue, ligne de démarcation entre le Liban et Israël.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն