Le ministère de l’agriculture a rappelé l’interdiction faite de tuer les populations de hyènes rayées et de loups encore présentes au Liban, après qu’un certain nombre de témoignages font part d’un massacre d’un certain nombre de ces animaux ces derniers jours après qu’ils se soient rapprochés des localités en raison du froid et à la recherche de nourriture.

Les autorités libanaises rappellent que ces animaux sont en voie de disparition au Liban, ne sont pas nuisibles et ne s’attaquent pas à l’homme qu’ils tentent plutôt d’éviter. Il s’agit notamment du cas du hyène rayé qui ne possède plus qu’une population de 10 000 individus dans le monde et encore moins au Liban où ils interviennent comme régulateur de l’environnement.

Dans son communiqué, le ministère rappelle que cette espèce est protégée selon les règlements internationaux et la législation locale, cela afin de préserver la diversité biologique.

Pour rappel

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

Comments are closed.