L’association du Cris des Déposants s’en est pris au premier ministre Najib Mikati pour ses retards à débloquer leurs fond en dépit de ses promesses précédant sa nomination. Ils estiment également Najib Mikati prendre le parti des banques et non des déposants, rappelant par ailleurs que leurs fonds sont garantis par la constitution et les lois.

Ainsi, les représentants rappellent que les banques n’ont pas partagé tous les bénéfices avec les déposants, estimant ainsi qu’il est hors de question de porter les pertes aux seuls déposants. Ils rappellent ainsi que les banques ont investi, accumulé les bénéfices, transférés des fonds à l’étranger au seul bénéfice de leurs actionnaires.

Ils appelent ainsi à la libération des réserves obligatoires au bénéfice des déposants, rappelant par ailelurs que les banques n’ont pas libérés les fonds en faveur des victimes de l’explosion du port de Beyrouth.

Savez-vous que les banques et la Banque du Liban saisissent l’argent des déposants sans justification légale , violant les lois et la constitution que vous avez juré de mettre en œuvre et de respecter ? Savez-vous que les déposants sont soumis à des coups et tentatives de meurtre lorsqu’ils manifestent pour exiger la libération de leur argent et la fin des vols ?

L’association conclu en estimant que ses représentants ont ressenti la considération du premier ministre pour les intérêts des banques, rappelant que le droit et la propriété des déposants est protégé par la constitution et les lois

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.