Beyrouth, Liban – En 2023, les envois de fonds vers le Liban ont atteint 6,7 milliards de dollars, marquant une augmentation de 4,1% par rapport aux 6,44 milliards de dollars de 2022, selon les chiffres publiés par la Banque du Liban (BdL). Ces transferts de fonds, qui incluent principalement les envois d’argent des expatriés, sont essentiels pour l’économie libanaise et demeurent importants en dépit de la faillite du système financier local. Un autre rapport publié par une institution internationale estimait que le Liban figurait parmi les pays les plus chers pour l’envoi de fonds, notamment en raison des frais bancaires.

Répartition Trimestrielle des Envois de Fonds

Les envois de fonds vers le Liban ont totalisé :

  • Premier trimestre : 1,73 milliard de dollars
  • Deuxième trimestre : 1,66 milliard de dollars
  • Troisième trimestre : 1,64 milliard de dollars
  • Quatrième trimestre : 1,61 milliard de dollars

Ces chiffres représentent des augmentations respectives de 10,1% au premier trimestre, 7,8% au deuxième trimestre, 5,5% au troisième trimestre et 3,2% au quatrième trimestre par rapport aux mêmes trimestres de 2022. Les transferts comprennent les envois de fonds des travailleurs et les compensations des employés, conformément à la définition des remises de fonds par la Banque mondiale, les envois des travailleurs représentant 98% du total.

Les envois de fonds en 2023 ont atteint leur douzième niveau le plus élevé depuis 2008, avec un pic de 7,61 milliards de dollars en 2016. Ils ont en moyenne totalisé 6,42 milliards de dollars durant la période 2002-2023, avec une moyenne de 4,8 milliards de dollars entre 2002 et 2007 et une moyenne de 7,03 milliards de dollars entre 2008 et 2023.

Sorties de Fonds du Liban

Parallèlement, les sorties de fonds du Liban ont atteint 1,78 milliard de dollars en 2023, marquant une augmentation de 2,2% par rapport aux 1,74 milliard de dollars de 2022. Les sorties de fonds trimestrielles se sont réparties comme suit :

  • Premier trimestre : 432,6 millions de dollars
  • Deuxième trimestre : 449 millions de dollars
  • Troisième trimestre : 445,8 millions de dollars
  • Quatrième trimestre : 448 millions de dollars

Ces chiffres représentent des augmentations respectives de 0,8% au premier trimestre, 5,2% au deuxième trimestre, 1,5% au troisième trimestre et 1,4% au quatrième trimestre par rapport aux trimestres correspondants de 2022.

Les sorties de fonds en 2023 ont atteint leur deuxième niveau le plus bas depuis 2002, avec un pic de 5,75 milliards de dollars en 2009. Elles ont en moyenne totalisé 3,54 milliards de dollars entre 2002 et 2007, et 3,91 milliards de dollars entre 2008 et 2023.

Envois Nets de Fonds

Les envois nets de fonds vers le Liban se sont élevés à 4,92 milliards de dollars en 2023, soit une augmentation de 4,7% par rapport aux 4,7 milliards de dollars de 2022. Ces envois nets ont atteint leur plus haut niveau depuis 2002. Ils ont en moyenne totalisé 2,62 milliards de dollars entre 2002 et 2023, comparativement à une moyenne de 1,25 milliard de dollars entre 2002 et 2007 et à une moyenne de 3,13 milliards de dollars entre 2008 et 2023.

Ces chiffres mettent en évidence l’importance des envois de fonds des expatriés pour l’économie libanaise, en particulier dans le contexte de la crise économique actuelle. La stabilité et l’augmentation de ces envois sont cruciales pour soutenir les ménages libanais et maintenir un flux de devises étrangères vital pour le pays.

Newsdesk Libnanews
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

Un commentaire?

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.