Les autorités ont débuté ce samedi, la distribution des urnes électorales pour les élections du dimanche 6 mai. Crédit Photo: NNA
Les autorités ont débuté ce samedi, la distribution des urnes électorales pour les élections du dimanche 6 mai. Crédit Photo: NNA

Après trois de crises marquées par un effondrement de la livre libanaise, l’explosion du port de Beyrouth et différents drames les uns après les autres, les Libanais votent enfin pour choisir un nouveau parlement qui aura la lourde tâche de mettre en oeuvre des réformes jugées nécessaires au déblocage de l’aide internationale face à une crise économique décrite comme l’une des pires depuis la moitié du XIXème par la Banque Mondiale.

Mis en cause tant sur la scène locale et sur le plan international dans cet effondrement qualifié encore cette semaine comme étant délibéré selon l’ONU par le clientélisme et surtout la corruption qui ravage le pays et les liens avec le système bancaire et financier, les partis politiques traditionnels partent pourtant favoris face aux candidats dits de la société civile, dans un scrutin assez complexe avec un suffrage marqué par un aspect confessionnel et des équations politiques complexes qui pourraient réserver quelques surprises.

L’une des conditions du déblocage de l’aide international consistait justement en l’organisation des élections législatives en temps et en heure, chose aujourd’hui qui se concrétise en dépit des affirmations de certains partis qui souhaitaient le report du scrutin.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

Un commentaire?