Le Palais Présidentiel de Baabda. Source Photo: Facebook
Le Palais Présidentiel de Baabda. Source Photo: Facebook

Alors que le dirigeant du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, a annoncé ce jeudi même l’envoi d’un tanker iranien de fioul, les Etats-Unis pourraient aider le Liban à s’approvisionner en électricité en coopération avec la Jordanie, l’Egypte, la Syrie et la Banque Mondiale, indique la présidence de la république libanaise.

Cette offre aurait été ainsi formulée par l’ambassadrice des Etats-Unis au Liban Dorothy Shea, lors d’une discussion téléphonique que se serait déroulée ce matin. Les Etats-Unis seraient en train ainsi de mettre en oeuvre les mesures nécessaires afin d’assurer la mise à disposition de gaz égyptien via un financement de la Banque Mondiale qui remplacerait ainsi la Banque du Liban concernant l’achat de carburants à destination de l’Electricité du Liban, mais également de permettre la maintenance du gazoduc. Le chef de l’état aurait remercié de son côté l’ambassadrice des Etats-Unis pour ses efforts.

Il faisait ainsi allusion à l’activation d’un gazoduc qui vise à permettre aux centrales de production d’électricité libanaises à améliorer leurs efficacité après conversion de leurs infrastructures, un plan qui date depuis 20 ans mais qui n’avait jamais été mis en oeuvre jusqu’à maintenant, notamment en raison du conflit en Syrie et de problèmes logistiques.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն