La centrale électrique de Zouk Mosbeh, des Tankers et Beyrouth. Crédit Photo: Francois el Bacha pour Libnanews.com
La centrale électrique de Zouk Mosbeh, des Tankers et Beyrouth. Crédit Photo: Francois el Bacha pour Libnanews.com

L’importation de produits pétroliers a baissé de 24% sur une période d’une année, indique un rapport de la Banque du Liban.

Ainsi, les importations se sont contractées à hauteur de 1 476 276 tonnes pour les 3 premiers mois de l’année 2021 contre 1 950 785 tonnes pour la période correspondante de 2020.

Cette information intervient alors qu’une pénurie des carburants touche le pays des cèdres en raison des difficultés de la Banque du Liban à financer les lignes de crédit nécessaires aux importations.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն