Des manifestants se sont rassemblés, place Al Nour à Tripoli au Nord du Liban, bloquant la circulation avec des pneus et des poubelles, amenant à une intervention des unités de l’Armée Libanaise stationnée à proximité.

Ils entendent ainsi dénoncer la dégradation des conditions sociales et économiques suite à l’augmentation ce vendredi 1er juillet, des prix des communications mobiles et fixes mais également les pénuries de farine nécessaire à la production du pain ou encore des autres denrées alimentaires.

Pour rappel, le Liban fait face à une grave crise économique, considérée comme l’une des pires depuis la moitié du XIXème siècle par les auteurs d’un rapport de la Banque Mondiale. Ainsi, plus de 82% de la population vit désormais sous le seuil de pauvreté alors que la livre libanaise a perdu plus de 95% de sa valeur par rapport au dollar en 3 ans, provoquant une dégradation importante du pouvoir d’achat de la population.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.