De nouvelles manifestations ont lieu au Liban, les protestataires dénonçant la dégradation des conditions de vie alors que la livre libanaise a connu une chute historique cette semaine, s’établissant à 4 000 LL/USD à la vente dès samedi au marché noir.

Ainsi, au Nord du Liban, les manifestants se sont réunis à la place Al Nour à Tripoli. L’autoroute Beyrouth-Tripoli a été également brièvement bloquée au niveau de Chékaa par des pneus en feu avant d’être rouverte au trafic routier.

Dans la Békaa, certaines routes sont bloquées au niveau du tunnel Al Marj.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն