Le Patriarche Maronite Béchara Boutros Rahi a poursuivi sa mission de bon office en se rendant auprès du Président de la République, le général Michel Aoun, au Palais Présidentiel de Baabda pour discuter de la formation d’un nouveau gouvernement.

“Je suis venu remercier le président Aoun pour sa visite et achever notre conversation sur la besoin de former un gouvernement et de surmonter les obstacles, d’autant plus qu’il n’y a aucune justification fondamentale pour ne pas former un cabinet. ” 
Patriarche Boutros Rahi, le 26 avril 2021
Tweet

Le responsable religieux a indiqué également avoir abordé la question de la crise économique que traverse actuellement le Liban mais aussi de la pauvreté, des négociations toujours suspendues avec le FMI ou de l’affaire du scandale de la manipulation du cours de la livre libanaise. Pour rappel, le patriarche s’en était vivement pris hier lors de son sermon à la juge Ghada Aoun, qu’il a accusé de perquisitionner sans preuve, le bureau de Michel Mecattaf dans la localité du Aoukar. Il s’agit d’une affaire dans laquelle, le gouverneur de la Banque du Liban, lui-même, serait impliqué. La patriarche s’était à plusieurs reprises porté au secours de ce dernier.

Enfin, la question des trafics de drogue vers l’Arabie Saoudite a également été abordée par les 2 hommes.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն