aerial view of city buildings near body of water
Photo by Helena Jankovičová Kováčová on Pexels.com

Le premier ministre désigné Najib Mikati aurait cessé tout effort pour former un nouveau gouvernement et serait parti en vacances pour la Côte d’Azur en France. Il compte aussi se rendre sur la Riviera italienne en dépit de la situation actuelle au Liban, entre pannes d’électricité, risques de pénurie de médicaments, dépôts bloqués et même prise d’otage par des déposants du personnel de banques pour tenter de libérer ses propres fonds, détérioration de la parité de la livre libanaise face au dollar. La litanie des plaintes vécues par la populations serait fort longue.

Le premier ministre souhaiterait ainsi maintenir un gouvernement sortant qui ne jouirait pas de toutes les prérogatives et ne pas former un gouvernement qui devra assumer la tâche difficile de réformes nécessaires mais impopulaires, concernant notamment le haircut qui s’annonce être dur pour les déposants. Durant longtemps, Najib Mikati, possédant une double casquette aussi d’actionnaire de banque, avait été quelque peu missionné par le parti des banques pour protéger ces dernières pourtant largement responsables de la crise financière actuelle par des investissements et une gérance des fonds qui leurs avaient été confiés tout simplement désastreuse et irresponsable.

Certaines sources indiquent que ce choix du premier ministre n’était pas un secret. Il l’aurait révélé à certains de ses proches depuis la date de sa nomination, c’est-à-dire depuis le 23 juin. C’est ainsi qu’il a présenté à la présidence de la république une composition d’un gouvernement qu’il savait inacceptable, avec un objectif précis, celui de saboter la fin du mandat présidentiel et ainsi faire porter la responsabilité de la situation à la fois à la présidence mais aussi à ceux qui se sont opposés à lui.

Il aurait ainsi même mandaté un expert qui aurait affirmé que son gouvernement sortant jouit des prérogatives présidentielles et en aurait informé le président de la chambre Nabih Berri.


Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.