La journée de ce mardi 9 mars a été marquée par de nombreux embouteillages induits par la fermeture des principaux axes routiers dès le début de matinée. Le mouvement de contestation entre dans sa 2ème semaine et avait été induit par la détérioration de la parité entre livre libanaise et dollar.

La circulation est ainsi largement perturbée dans la capitale comme au niveau du ring Fouad Chéhab et place des Martyrs à l’intersection de la Mosquée Al Amine. .

Côté accès à la capitale, des barrages ont été mis en place au niveau de la citée sportive, du tunnel de l’aéroport à Khaleh et à Naameh au Sud. À l’entrée nord, des barrages identiques ont été mis en place à Dora mais également à Jal el Dib où les manifestants ont laissé passer les automobilistes par intermittence en fin de matinée suite à des négociations avec les forces de sécurité intérieure et l’armée libanaise.

À l’heure actuelle, la circulation est totalement coupée à Dora, Jal el Dib – avec un trafic reporté sur les routes internes et les nombreux embouteillages en résultats – dans le Metn mais également au niveau de Zouk Mosbeh – Adonis et Ghazir dans le Kesrouan, et à Jbeil dans le caza homonyme. À Zouk Mosbeh, les manifestants ont mis en place plusieurs camions pour tenter d’empêcher les forces de sécurité d’intervenir.

Dans les autres régions libanaises, des perturbations importantes ont également lieu dans le nord du Liban. Il s’agit du cas de l’axe Denniyeh Tripoli

Dans la Békaa, le rond point de Zahlé menant à Baalbeck est à l’heure actuelle occupé par des manifestants.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.