Plusieurs manifestations ont actuellement lieu suite à la dégradation de la parité de la livre libanaise face au dollar, dégradation qui a conduit la monnaie nationale à son plus bas historique au marché noir en ce début de semaine.

Pour rappel, le salaire minimum atteindrait 2 USD par jour loin du seuil de pauvreté, quant à lui fixé à 6 USD par jour par les organisations internationales. Désormais, plus de 65% de la population, voire d’avantage, survivrait en-dessous du seuil de pauvreté.

Au centre-ville de Beyrouth, la circulation de la place des martyrs est actuellement bloquée par des pneus en feu. Au sud de la capitale, la circulation est également interrompue au niveau de la localité de Naameh.

À Tripoli, au Nord du Liban, le siège de la branche locale de l’Electricité du Liban et de son sous-traitant BUS sont actuellement occupés, alors qu’une marche se déroule parallèlement.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.