Pour tous ceux qui pensaient que le Liban était devenu la bananière oubliée de la communauté internationale, trois événements cette semaine ont montré l’inverse:


– la visite du Président suisse qui croyait que le Liban était juste le pays de la plus grande assiette de humus. Lui, connu pour utiliser les transports publics dans son autre Suisse, on l’a bien maté en lui montrant comment se déplacent de vrais zaïms: soldats en treillis, hélicos, voitures blindées aux vitres fumées, convois-de-c’est-qui-qui-a-le-plus-long, barbouzes à Ray-Ban et oreillette en mode «tu ne m’as pas vu ou je te casse la gueule»…

– Le prix du seul pays du Moyen-Orient à s’être fait un Hara-Kiri écologique et environnemental sans l’aide de personne, décerné par la revue anglaise “the Independent”

– La revue de référence “the Economist” a finalement remarqué (ce n’est pas trop tôt) tout le mal que nos zaïms se sont fait pour redresser l’économie depuis 2005. Evidemment, ils ont tout compris de travers et on dit exactement le contraire de ce que ton zaïm t’a promis.

Pour ces sombres économistes, le Liban va mal. Mais, en réalité, il suffit de voir comment à Achrafieh on a remplacé les nouveaux panneaux de circulation par d’autres nouveaux panneaux de circulation, pour reprendre espoir. Même que dans ma petite rue de 50 mètres, maintenant j’ai six panneaux dont deux pour me raconter que mon chien que je n’ai pas ne doit pas la faire sur le trottoir. Comme tu le vois, ton zaïm investit dans des projets solides, rentables et créateurs d’emploi: bientôt, il faudra bien recruter des équipes de professionnels qualifiés pour arroser tous ces jolis poteaux. Eventuellement, qui sait, créer un ministère des poteaux, ce qui nécessiterait un nième ministère régalien et règlerait le dilemme FL-CPL.

Deuxième critique que tu entends c’est que de plus en plus de blogueurs se font convoquer par la brigade des crimes cybernétiques. C’est grave comme les gens peuvent être méchants! Après avoir traité les patriarches et les présidents Hraoui, Lahoud et Sleiman de tous les noms à quatre pattes, il fallait bien que quelqu’un dise “Basta! Respecte ton pote et sa famille au premier et deuxième degré et leurs amis!”. En plus, si, comme toi et moi on l’espère, le prochain président sera Samir Geagea ou Sleiman Franjieh, il pourra enfin la clouer définitivement, par les mêmes moyens, à ceux qui t’enseignent aujourd’hui le respect, et là, tu seras le premier à dire «merci la justice»!

Oui, le Liban va bien et, même si les 16 milliards promis à CEDRE sont tombés à sept ou moins, qu’entretemps, nous en avons probablement dépensé le double, que le nouveau gouvernement sera à 90% composé des mêmes têtes, que l’exploitation du pétrole va dépendre des mêmes personnes qui ont géré le secteur de l’électricité pendant 20 ans en accusant ceux qui l’ont géré les 20 premières années, les doigts érectiles te l’ont bien expliqué: «Merci d’avoir voté pour les incinérateurs, les carrières, les bateaux-centrales, le gouvernement qui est le même mais différent, le pardon impossible jeté aux oubliettes, et tout ce qu’on ne peut pas raconter sur Facebook. Maintenant, boucle-la, met ton cerveau en mode sauvegarde d’énergie, et même si on ne t’a gardé aucune banane, fais le singe ou le mouton et sois fier de ta bananière».

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն