Le premier ministre Hassan Diab a indiqué que son gouvernement n’entendait pas obstruer l’adoption du budget préparé par le cabinet précédent alors qu’une session parlementaire a actuellement lieu sous haute tension sur fond de manifestations à proximité.

Pour l’heure, des sources proches des activistes présents sur place indiquent que de nombreuses personnes auraient été arrêtées, 4 personnes blessées transportées à l’hôpital et 8 autres traitées sur place.

Le quorum aurait été atteint avec 76 députés sur place en dépit de l’absence des députés des forces libanaises et du Parti Kataeb.

Le vote devrait avoir lieu à l’issue de la lecture du budget et des questions des parlementaires, prévue ce lundi et ce mardi.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն