La route Beyrouth Damas au niveau de la vallée de la Békaa. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.
La route Beyrouth Damas au niveau de la vallée de la Békaa. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés.

Une délégation libanaise devrait prochainement se rendre en Syrie, une première depuis plus de 10 ans, pour discuter de la réactivation du gazoduc arabe qui devrait acheminer du gaz égyptien via la Jordanie et la Syrie aux centrales électriques locales comme proposé par Washington.

Cette délégation devrait ainsi comprendre la vice-présidente du conseil des ministres Zeina Akkar, le ministre sortant des finances Ghazi Wazni, de l’énergie Raymond Ghajar et le directeur général de la sureté générale, le général Abbas Ibrahim.

Ils devraient ainsi être reçu côté syrien par le vice-premier ministre Faisal Mekdad avant de se rendre à Damas, avec l’assurance, coté américain, de ne pas être exposé dans le cadre de cette opération aux sanctions dites CAESAR, principal promoteur de ce projet réactivant le gazoduc visant à approvisionner les centrales de l’Electricité du Liban, cela dans une lutte d’influence avec l’Iran qui souhaite faire parvenir d’importantes quantités de fioul au Liban par voie maritime via la Syrie.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն