Joseph Rouhayem 04

Nombreuses sont les stimulations qui peuvent inspirer un artiste, qu’elles soient intérieures ou extérieures. Joseph Rouhayem, fasciné devant le pouvoir mystérieux de l’iconographie, avec ses traits, ses formes et ses couleurs qui l’ont fortement marqué, a laissé libre cours à son imagination et a tenté de composer un nouvel univers pictural.

C’est bel et bien « Vers de nouveaux horizons », titre de son exposition, qu’il a convié les amateurs d’art à embarquer avec l’avènement de la belle saison. Trente-quatre œuvres d’art hautement riches en couleurs ont agrémenté les murs de la galerie Surface Libre à Jal-el-Dib.

Dans l’univers sacré de l’iconographie, il arrive souvent qu’une rencontre entre le spectateur et l’icône s’avère telle une révélation, une vision. Il en est de même devant les toiles chatoyantes de Joseph, sans que ces dernières revêtent un caractère proprement hiératique.

Alternant divertissement, tendresse, transcendance, situations plaisantes ou moments intimes, ces œuvres sont un véritable hymne à la femme et à l’amour, et un éloge à la beauté, et à la trinité entre le corps, la conscience et l’âme.

Par Marie-Josée Rizkallah
Libnanews


Diplômé en architecture de l’USEK, Rouhayem a également suivi des cours d’iconographie au Département d’Art Sacré de l’université précitée. Il fonde en 2010 l’entreprise Angles à Jounieh, spécialisée dans les décors trompe-l’œil de grandes tailles et en 3D. Il a également réalisé des décors pour la télévision dont Staracadémy, et pour le théâtre, notamment des pièces des Rahbani.
Pour plus d’infos sur l’artiste ou ses œuvres, visitez son site personnel josephrouhayem.com

Crédits Photos : Joseph Rouhayem. Tous droits réservés –
(Avec l’aimable autorisation de l’artiste).

Joseph Rouhayem 03 Joseph Rouhayem 02 Joseph Rouhayem 01

 

Crédits Photos : Joseph Rouhayem. Tous droits réservés –
(Avec l’aimable autorisation de l’artiste).

Article précédentLiban : 11 avril 2005 – 11 avril 2011, Et elles attendent toujours …
Article suivant13/04/1975 – 13/04/2011 : L’amnésie est l’alliée du passé !

Marie-Josée Rizkallah est une artiste libanaise originaire de Deir-el-Qamar. Versée dans le domaine de l’écriture depuis l’enfance, elle est l’auteur de trois recueils de poèmes et possède des écrits dans plusieurs ouvrages collectifs ainsi que dans la presse nationale et internationale. Écrivain bénévole sur le média citoyen Libnanews depuis 2006, dont elle est également cofondatrice, profondément engagée dans la sauvegarde du patrimoine libanais et dans la promotion de l’identité et de l’héritage culturel du Liban, elle a fondé l’association I.C.H.T.A.R. (Identité.Culture.Histoire.Traditions.Arts.Racines) pour le Patrimoine Libanais. Elle défend également des causes nationales qui lui touchent au cœur, loin des équations politiques étriquées. Marie-Josée est également artiste peintre et iconographe de profession, et donne des cours et des conférences sur l’Histoire et la Théologie de l’Icône ainsi que l’Expression artistique.
Pour plus de détails, visitez son site:
mariejoseerizkallah.com
son blog:
mjliban.wordpress.com
et la page FB d’ICHTAR :
https://www.facebook.com/I.C.H.T.A.R.lb/