La carte des différents blocs dans les zones maritimes libanaises. Source Lebanese Petroleum Authorities

1. Contexte/arrière-plan de la ou des questions étudiées et objectifs de base: Les objectifs de cette étude sont de présenter de manière introductive les différents sites géologiques potentiels capables de générer des hydrocarbures aujourd’hui, mais pas seulement, car divers affleurements de sable générant des lithiques seront également regardés (voir: Cartes géologiques & au 50 000de M : Louis Dubertret, et collaborateurs) et d’essayer de les relier à certains sites archéologiques clés ou marque preuve où les anciens dans le passé ont extrait ces hydrocarbures (ex. l’asphalte suinte de Hasbaya, Chekka, ainsi de suite). Finalement, une carte intégrée sera proposée pour présenter les résultats graphiquement par souci de simplicité. Cette carte essaiera de répondre à quelques questions à la fois nécessaires aux spécialistes des hydrocarbures et aux archéologues.

2. Résumé concis de la conception de la recherche, de la méthodologie ou des procédures analytiques utilisées: Le plan est d’effectuer des analyses XRD, pétrographiques et géochimiques internes standard sur certaines échantillons de la Formation de Chekka (C6) composé de calcaires marneuses datant du Sénonien (Fm). Le C6 aurait fourni des suintements d’hydrocarbures naturels comme l’attestent plusieurs rapports, thèses et articles scientifiques. Les coupes transversales et les cartes seront tracées et référencées sur un logiciel lié au SIG pour la préparation de des représentations précises sur le terrain, en utilisant des images satellite, si disponibles.

3. Quelques résultats/conclusions/produits: À ce stade, nous ne pouvons pas conclure de nouvelles découvertes, du moins tant que nos recherches n’ont pas été menées dans le domaine. L’objectif actuel de cette recherche est de documenter de manière scientifique les infiltrations d’asphalte en regardant la expositions de trois sites clés (Hasbaya, Zefta, Ras Ech-Chaqaa) tout en se concentrant sur les affleurements de Zefta et les zones de Chekka pour la corrélation biostratigraphique. Bijan Shaheed discute des suintements d’asphalte de Hasbaya. Il a été prouvé qu’ils provenaient de deux différentes sources (géochimiquement). Ils ont également été signalés dans la partie nord de Ras Ech-Chaqaa, et d’autres à exploiter dans l’Antiquité. D’autres suintements ont été détectés par Samih Ukla. Nous soupçonnons que nos résultats sont similaires et complémentaires à ceux du passé. Tout comme le bitume était collectés et utilisés à partir de suintements de surface dans l’ancienne Mésopotamie, nous pensons que les anciens du Levant ont a également exploité les asphaltes de Hasbaya (et d’autres suintements de surface au Liban/Levant). D’importants ateliers lithiques ont également été découverts dans les sites côtiers libanais, ex. Beyrouth et Tell Fadous. M. Louis Dubertret et ses collaborateurs auraient présenté quelques informations à ce sujet dans leurs «Notes explicatives» de leurs diverses cartes géologiques.

4. Implications / importance pour le domaine concerné: La pertinence est d’abord et avant tout celle de la diagenèse carbonatée par rapport aux systèmes pétroliers. En effet, M. Fadi Nader a attesté que le C6 servait à la fois de sceau et de roche source. Le sceau était pour le système pétrolier mésozoïque, tandis que la source, pour le Cénozoïque reste celle de M. Fadi Nader. M. Georges Renouard, M. Bijan Shaheed, M. Samih Ukla, et M. Ziad Beydoun et d’autres chercheurs travaillent pour un point de départ. Cependant, ses contributions à la géoarchéologie ne doivent pas être ignorées, et seront soulignées autant que possible, en étudiant les contributions du père Godefroy de Zumoffen, de M. Louis Dubertret et de ses collaborateurs et de M. Paul Sanlaville.

Les Figures 1 et 2 résument le domaine d’intérêt. La portée étant l’analyse de divers Formations cénozoïques, ex. le C6 (voir: les recherches de M. Bijan Shaheed) et des terrasses quaternaires clés (voir: les cartes géologiques de M. Dubertret, et de ses collaborateurs) où la plupart des suintements utilisés dans l’Antiquité ont été trouvés (dans les strates du C6) et des outils lithiques (dans diverses strates quaternaires) auraient été explorés durant l’antiquité.

Figure 1: Séquence stratigraphique généralisée du Crétacé supérieur au récent pour représenter la Section de Beit Mounzer à Tripoli.

Figure 2: Stratigraphie démontrée à partir du puits Yohmor proposée par M. Georges Renouard, pour présenter la formation du C6. M. Jihad Hawi a discuté en détail de l’unité Paléocène-Éocène à Chekka, dans sa thèse de de Mastère.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Deutsch Italiano Հայերեն

Georges Bellos est un auteur libano-grec et hollandais. Né à Beyrouth, il a poursuivi la majorité de sa scolarité au Liban, sauf les années collège entre la France et les USA. Géologue de formation, [option sédimentologie et diagénèse] et titulaire d’un master de géologie [juin 2008], et une license d’archéologie [février 2012], et d'un master d’archéologie [thème: période phénicienne, août 2019], il s’oriente vers la gestion et le management [diplôme de master 2e cycle en Management septembre 2019], puis s'affirme dans les sciences de l’éducation [diplôme d'enseignant, juin 2020, et diplôme de master 2e cycle en éducation et management, Juin 2020]. Il est actuellement investi dans plusieurs projets de recherche. voir ses recherches sur ResearchGate, sa page officielle sur Academia.edu et sa page secondaire à Academia.edu