Le dirigeant du Courant Patriotique Libre a appelé à la formation rapide d’un gouvernement dirigé par Saad Hariri conforme à la constitution. Il a souligné dans une déclaration à la presse que ce cabinet aura pour tâche de mettre en place les réformes nécessaires pour faire face à la crise que traverse le Pays des Cèdres.

Gébran Bassil a notamment abordé la question du programme de rationnement à mettre en oeuvre à l’issue d’une réunion des commissions parlementaires mixtes. Il a dénoncé les pratiques de certains agents exclusifs stockant les produits de première nécessité pourtant actuellement subventionnés au détriment des consommateurs locaux.

Le financement de ce programme et de la carte qui y est attachée sera sécurisé par la Banque du Liban, précise l’ancien ministre, cela conformément à l’article 91 de la constitution libanaise. Ce programme permettra de réduire le coût du programme actuel de subvention de 6 à 3 milliards de dollars.

Cependant, il ne sera pas possible de maintenir les subventions pour l’électricité, l’essence et les médicaments, précise Gébran Bassil.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Deutsch Italiano Հայերեն