La livre libanaise reste affaiblie par rapport au dollar cette semaine avec un taux de change de 19 350 LL/USD à l’achat et de 19 400 LL/USD à la vente au marché noir après une semaine dernière qui l’a vu atteindre son plus bas niveau face au billet vert.

Sur le front politique la livre libanaise reste handicapée par l’absence de tout progrès dans la formation d’un nouveau gouvernement. Le premier ministre désigné Saad Hariri pourrait même effectuer une ultime tentative d’ici 4 à 5 jours avant de se récuser. Pour rappel, la formation de ce cabinet est jugé nécessaire pour permettre le déblocage de l’aide internationale nécessaire face à la crise économique que traverse le Pays des Cèdres.

Sur le plan économique, il semblerait que pour l’heure la Banque du Liban ait réussi à débloquer les lignes de crédit nécessaires pour permettre le déchargement des tankers, améliorant quelque peu l’approvisionnement en carburants pour les automobilistes et en fioul pour les centrales électriques.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Deutsch Italiano Հայերեն