La livre libanaise progresse au marché noir avec un taux de change en-dessous des 21 000 LL/USD, une semaine à peine jour pour jour après avoir atteint son plus bas historique de 23 450 LL/USD.

La parité à l’achat est de 20 500 LL/USD et de 20 550 LL/USD à la vente à l’heure où sont écrites ces lignes.

Cette information intervient alors que l’échec de la Banque du Liban à contrôler le marché noir via sa plateforme électronique Sayrafa ou encore à travers la circulaire 158 qui permet de retirer 400 USD des comptes dollars semble se confirmer. De nombreux déposants ont ainsi refusé cette circulaire en raison de conditions ne permettant plus de porter plainte contre les banques en cas d’acceptation.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Deutsch Italiano Հայերեն