Le député CPL Hikmat Dib a dénoncé les derniers propos du premier ministre sortant Saad Hariri, estimant que ce dernier aborde la question des armes du Hezbollah « parce qu’il ne fait plus parti du gouvernement, estimant que le pouvoir de l’argent est plus dangereux.

Le parlementaire a également indiqué que les réunions entre dirigeants de la nouvelle majorité se poursuivent, tout en niant que toute rencontre entre les 3 ténors de cette dernière soit au programme. « Il n’y a aucune information quant à une réunion tripartite entre Hassan Nasrallah, Michel Aoun et Nabih Berri », a-t-il ajouté.

Le député a conclu en estimant que la formation du prochain gouvernement reste dans les délais légaux et que la nouvelle majorité formera le prochain cabinet gouvernemental en dépit de l’annonce de la non participation de la coalition sortante du 14 Mars.