Contrairement aux informations initiales, la rencontre entre le Premier Ministre désigné Saad Hariri -suite à son retour au Liban après plusieurs semaines d’absence – et le Président de la Chambre Nabih Berri n’aurait pas eu les résultats escomptées, indiquent certaines sources. Le premier ministre désigné Saad Hariri a ainsi accusé la Présidence de la République de souhaiter obtenir la nomination de 3 ministres chrétiens, ce qui contraire à l’initiative du président de la chambre.

Aussi, il aurait également accusé le Président de la République de souhaiter obtenir les ministères clés de la justice et de l’intérieur.

Par ailleurs, la rencontre entre le Président du Courant Patriotique Libre Gébran Bassil et le conseiller de Nabih Berri et ancien ministre des finances Ali Hassan Khalil et le député du Hezbollah Hussein Khalil aurait également été tendue, en raison, cette fois-ci de la demande du président de la république relayée par Gébran Bassil au choix de 2 ministres chrétiens, alors que Saad Hariri souhaiterait lui-même les nommer.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Deutsch Italiano Español