Israël bombarde encore une fois la Syrie à partir du Liban

256

Des avions israéliens ont survolé à basse altitude différentes régions libanaises jusqu’à la région de Jbeil pour lancer des missiles aux environs de 11h15 dans la nuit de jeudi à samedi. Ces derniers – lancés au dessus de la banlieue sud de Beyrouth – visaient des cibles localisées à proximité des villes syriennes de Damas et de Homs, indiquent les médias israéliens.

Pour l’heure, l’armée syrienne indique avoir détruit la majorité des missiles qui visaient son territoire.

Cette attaque intervenait le jour même de l’allocution télévisée du dirigeant du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, qui annonçait l’envoi d’un tanker chargé de fioul au départ de l’Iran et au bénéfice du Liban.

La présidence de la république, le général Michel Aoun, s’est entretenu avec la coordinatrice spéciale pour le Liban Joanna Wronecka pour dénoncer les bombardements israéliens de la nuit, “une nouvelle violation de la souveraineté du Liban et de la résolution 1701 du Conseil de Sécurité”. Il appelle à une action immédiate pour y mettre fin.

Côté Libanais, le premier ministre sortant Hassan Diab a demandé à la ministre intérimaire des affaires étrangères Zeina Akkar, de demander à la représentante du Liban à l’ONU Amal Mudallali de porter plainte contre l’état hébreu. Il a également noté qu’un avion de la MEA en provenance des pays du golfe a été menacé par cette attaque et a dû être mis en stand-by dans le ciel syrien.

La violation continue de la souveraineté du Liban par l’ennemi israélien constitue une menace directe pour la résolution 1701 de l’ONU

Hassan Diab, 20 août 2021

Ainsi, cette attaque a mis en danger la sécurité de l’aviation civile et menacé directement la vie des passagers civils, libanais et étrangers, . 

Pour sa part, la ministre par intérim des affaires étrangères a dénoncé par une communiqué “les attaques et violations commises par l’ennemi israélien dans la nuit et à partir de 11 h 40 le mois d’août le 19 décembre 2021, alors que les avions de l’ennemi israélien effectuaient des survols. les citoyens libanais. Ces attaques ont constitué une menace directe et grave pour le mouvement de la navigation et la sécurité de l’aviation civile pour avoir violé l’espace aérien adjacent à l’aéroport de Beyrouth”.

Zeina Akkar a ainsi estimé que cette nouvelle opération israélienne “Elle a souligné que « cela constitue également une violation flagrante des résolutions internationales, en particulier la résolution 1701, une menace pour la sécurité, la stabilité et la paix au Liban et une violation de la souveraineté libanaise” et indique avoir demandé à la représentant du Liban auprès des Nations Unies, l’ambassadeur Amal Mudallali, de porter plainte contre les violations israéliennes et aux Nations Unies d’appeler à la nécessité de dissuader Israël de commettre à nouveau ces violations et d’utiliser l’espace aérien libanais pour mener ses attaques contre la Syrie territoire

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Deutsch Italiano Español