Le Palais Présidentiel de Baabda. Source Photo: Facebook
Le Palais Présidentiel de Baabda. Source Photo: Facebook

Le journal Al Joumhouria indique que le palais présidentiel de Baabda aurait entamé les préparatifs des consultations parlementaires obligatoires en vue de nommer un nouveau premier ministre conformément à la constitution libanaise. Pour rappel, Saad Hariri s’est récusé hier sur fond d’un différend toujours important avec le chef de l’état suite à son échec à former un nouveau gouvernement, 9 mois après sa nomination, le 22 octobre 2020.

Il s’agit désormais de fixer une date pour la tenue de ces consultations. Elles pourraient se tenir dès ce lundi ou encore être reportées après les fêtes de l’Aïd al-Adha, soit la semaine prochaine, indiquent des sources proches de la présidence de la républiques au quotidien.

La formation d’un gouvernement est pourtant nécessaire faire à l’urgence de la situation actuelle du Liban, un pays confronté à une importante crise économique.

Pour l’heure, aucun candidat n’est évoqué, même si certains noms commencent à circuler, comme celui de l’ancien premier ministre Nagib Mikati ou encore de l’ancien candidat et actuel ambassadeur d’Allemagne au Liban, Moustapha Adib et celui d’un outsider, l’ancien ministre de la jeunesse et des sports Faycal Karamé.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.