L’appel à la grève générale initialement prévue demain a été suspendue, annonce le secrétaire général de la CGTL, Bechara Al-Asmar.

Pour rappel, le mouvement visait à protester contre la dégradation des conditions sociales et économiques mais également contre les difficultés à former un nouveau gouvernement.

Bechara Al-Asmar indique avoir pris cette décision, en raison des risques de dérapage qui pourraient, selon lui advenir”, poussant les autorités libanaises à mener une série de consultations au sujet de la levée du programme de subvention d’un certain nombre de produits comme le carburant, les médicaments, le blé et la farine. Cependant, la priorité première reste à la formation d’un nouveau cabinet, souligne le responsable syndical.

Des solutions ont ainsi été proposées, comme la rationalisation des subventions en gardant notamment celles à destination de la fabrication du pain ou encore des galettes de thym, la réduction de la facture des médicaments importés et la sécurisation des prix des carburants en coopération avec l’Irak et ainsi exclure toute hausse sur le prix du fioul.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Deutsch Italiano Español