L’Electricité du Liban indique qu’un seul tanker a pu voir sa marchandise être déchargée sur les 4 présents au large des côtes libanaises. En cause, l’annulation par le conseil constitutionnel de l’avance qui lui avait été accordée par le Parlement et l’incapacité d’obtenir les lignes de crédit nécessaires par la Banque du Liban.

Ainsi, seule la centrale électrique de Zouk a pu bénéficier d’un réapprovisionnement et pourra voir sa capacité de production être augmentée. Les autres centrales électriques devront réduire leurs productions respectives. Pour l’heure, celle-ci atteindrait seulement 720 mégawatts contre une capacité totale de 1900 mégawatts et une demande de 3500 mégawatts.

En raison de ce rationnement, toutes les régions libanaises, y compris la capitale Beyrouth, sont ainsi affectées par des coupures d’électricité, rappelle l’Electricité du Liban qui note également que l’entretien des centrales électrique nécessite également un financement en devises étrangères, un financement aujourd’hui interrompu.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.