Rassemblement des partisans des Forces Libanaises alors que Samir Geagea est convoqué à Yarzeh

200

Les partisans des Forces Libanaises se sont rassemblés en différents endroits du Kesrouan notamment au niveau de Nahr el Kalb et du Casino du Liban où des opérations escargot sont prévues alors que leur dirigeant Samir Geagea est convoqué à comparaitre comme témoin devant les services de renseignement de l’Armée Libanaise situés à Yarzeh après l’inculpation du responsable de la sécurité de Maarab Simon Moussalem dans les incidents du 14 octobre 2021 à Tayyouneh lors d’une manifestations des mouvements Amal et Hezbollah. Il semble cependant que celui-ci ne se rendra pas à ce rendez-vous judiciaire.

Les avocats de ce dernier ont en effet estimé cette convocation illégale et ont déposé un recours pour lequel la cour d’appel devrait se prononcer d’ici quelques jours.

Par ailleurs, le patriarche maronite Béchara Boutros Rahi a entamé hier une tournée autour des 3 pôles politiques de la chambre, du grand sérail et de Baabda pour, officiellement, présenter des solutions concernant le déblocage de la crise politique liée à la décision du juge Tarek Bitar de publier un mandat d’arrêt à l’encontre de l’ancien ministre des finances Ali Hassan Khalil. En marge des entretiens, la désormais affaire Geagea a également été évoqué avec successivement Nabih Berri, Najib Mikati et Michel Aoun. Le patriarche aurait ainsi proposé aux enquêteurs de se rendre auprès du Palais de Maarab, indique le quotidien Al Akhbar dans sa dernière édition, au lieu que ce rendez-vous judiciaire ne se déroule à Yarzeh.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.