Des livres libanaises. Crédit Photo: François el Bacha pour Libnanews.com

La Livre Libanaise perd à nouveau du terrain face au dollar, se situant désormais au-delà du seuil symbolique des 15 000 LL/USD en dépit de la formation d’un nouveau gouvernement.

La parité à l’achat est désormais de 15 800 LL/USD et à la vente de 15 850 LL/USD sur fond de fin symbolique des subventions accordées aux carburants, induisant une forte augmentation de l’inflation, alors qu’un rapport du site Bloomberg estime que ce taux dépasse celui du Zimbabwe ou encore du Venezuela dans son édition de ce mercredi.

Ainsi le taux d’inflation atteindrait 137.8% sur une période d’une année glissante contre 123.4% en juillet dernier. Les prix à la consommation ont augmenté de 10.25% pour le seul mois d’aout et celui des produits alimentaires de 20.82% en raison de la levée des subventions impactant également ce secteur.

Certains observateurs notent que la levée des subventions a été induite par l’épuisement des réserves monétaires disponibles de la Banque du Liban.

Côté autorités, le premier ministre Najib Mikati avait annoncé la fin des subventions dès l’annonce de la formation de son cabinet. Cette hausse devrait ainsi se poursuivre jusqu’à la conclusion au moins des négociations avec le Fonds Monétaire International, notent les observateurs.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Deutsch Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.