Brouillage des réseaux de telecoms: les forces maritimes de l’ONU et la 6ème flotte américaine sur le banc des accusés

22

Le ministre des télécoms Charbel Nahas a accusé cette semaine les forces maritimes de la FINUL d’être à l’origine du brouillage constaté sur certaines fréquences utilisées par les réseaux internet et de téléphonie mobile libanais suite à la dégradation des appels téléphoniques et les coupures fréquentes des connexions Internet.

Le ministre a indiqué avoir contacté l’armée libanaise afin de mettre fin à ces brouillages.

Par ailleurs, le site d’information en ligne Naharnet a accusé les navires de la 6ème flotte d’être à l’origine de ses interférences, notant que ses dernières ont particulièrement affecté les régions libanaises de Saïda et jusqu’à la frontière syro-libanaise nord.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Deutsch Español Հայերեն