Les fermes de Chebaa appartiennent au Liban, dit l’ONU

133

En effet, un responsable israélien, sous couvert de l’anonymat, a indiqué à l’AFP que l’ONU a demandé à Israël d’évacuer les fermes de Chabaa, affirmant que ce territoire appartient au Liban.L’ONU considère désormais que ce secteur de 25 kilomètres carrés, situé au Liban-Sud, appartient au pays du cèdre et non à la Syrie, comme cela était considéré auparavant.

Libnanews – 11 juillet – Selon le quotidien libanais en ligne Naharnet, un responsable israélien a fait part à l’AFP ce mercredi que l’organisation des Nations Unies, suite à l’aboutissement des travaux d’un de ses cartographes, a déclaré pour la première fois que la région des hameaux de Chebaa appartient au Liban et non à la Syrie, et a de la sorte demandé un retrait des Israéliens de ce secteur occupé depuis 1973 par l’Etat Hébreu.

Un responsable onusien sous couvert d’anonymat, a de son côté indiqué que le cartographe continue sa tâche, et compte se rendre bientôt sur place. Il a cependant précisé que l’ONU n’a pas demandé le transfert de contrôle de la région.

Le responsable israélien a par ailleurs déclaré que le cartographe a dû passer l’éponge sur certains points, attestant que ce territoire a toujours été considéré comme appartenant à la Syrie.

Pour rappel, les hameaux de Chebaa sont un ensemble de 14 fermes de 40 à 100 km² située sur les pentes ouest du Mont Hermon à proximité du point triple de frontière entre le Liban, la Syrie, et Israël. Aux temps du mandat français, ce secteur a été occupé par degrés par la Syrie, jusqu’à la fin des années 50 où il a été complètement sous occupation syrienne. Lors de la guerre israélo-arabe en 1967, la région passe sous contrôle israélien.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Deutsch Español Հայերեն