Il patrimonio è anche culinario di cui il Libano può essere orgoglioso di una certa ricchezza. Un fulcro del commercio, la Terra dei Cedri ha adottato una serie di piatti stranieri come il famoso Daoud Bacha, di origine albanese che porta il nome di un ex governatore di Moutassarifiah , il falafel di origine egiziana. Ci sono anche piatti locali tra cui il famoso tabouleh o Hommos.

Hommos, un piatto forse inventato a Beirut

Solitamente servito come antipasto e può accompagnare il resto del pasto, Hommos è facile da preparare.

Alcuni vedranno un’origine damascena, altri credono che questo piatto sia stato inventato a Beirut nel XIX secolo durante l’occupazione ottomana e infine alcuni citano un’origine egiziana medievale.

La sua origine sarebbe oggetto di controversia.

Gli israeliani affermano di averlo creato anche a causa di un piatto simile ma senza i suoi ingredienti essenziali, ovvero il tahini e l’aglio, che insieme danno loro il loro gusto caratteristico, come possiamo scoprire.

La ricetta di Hommos

  1. 1- Une boite de Hommos ou de Pois chiches, vidées dans un grand pot. Le contenu des boites sera mis sous le feu jusqu'à ce que la peau des pois chiches s'enlève facilement. Il faudra attention à ce que cela ne soit pas trop sec.

    On peut également prendre des pois chiche secs qu'on laisse tremper la veille.

  2. 2- On passe au mixer pour réduire les pois chiches en purée puis on met 2 gousses d'ail pressés avec du jus de citron et 3 à 4 cuillerées à soupe de Tahini, une crème de sésame, toujours en mixant.

    Quand cela devient épais, on peut alléger avec un peu d'eau.

  3. 3- Pour dresser le plat, on le placera dans une assiette creuse, en égalisant et creusant son milieu. On peut y déposer quelques grains de pois chiches et saupoudrer légèrement avec un peu de sumac. Enfin, rajouter pour compléter un peu d'huile d'olive.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Deutsch Español Հայերեն