Jeunesse en France : throwback sur l’activité annuelle de la jeunesse franco libanaise

C’est la fin de l’année. Pour beaucoup, elle s’ouvre sur le début des vacances d’été et pour certains, ces vacances sont synonymes de séjour au Liban. Une question alors que certains se posent est la suivante : peut-on (doit-on ?) se sentir concerné par le Liban depuis la France ou ailleurs ?

La jeunesse n’est pas simple spectatrice de la diaspora, elle joue aujourd’hui un rôle majeur. Le Club Culturel de la Jeunesse Franco Libanaise (CCJFL) officie depuis maintenant 2 ans au rassemblement des jeunes franco libanais en France à travers des événements culturels, professionnels, sociaux et humains, le tout en mettant en avant leurs talents et leur énergie. Connecter les jeunes de la diaspora entre eux et avec la population locale, promouvoir la culture libanaise ainsi qu’une image plus humaine pour le Liban, à ceux qui le connaissent peu, sont les mots d’ordre du CCJFL. Voici ici un bilan des différents événements organisés par le CCJFL durant l’année écoulée, accompagné de divers témoignages de jeunes.

Célébration de l’indépendance du Liban

Pour la journée de l’indépendance du Liban qui correspond à un moment marquant de notre histoire, nos jeunes ont loué une salle du restaurant libanais Loubnane à Paris dans laquelle déjeuner, discours, musique et ambiance étaient au rendez-vous.

Dîner à Beyrouth

Organisée en collaboration avec Meydane Panthéon-Sorbonne, cette soirée à l’ambiance orientale se déroula au restaurant Fakra à Paris (Nation) : musique, dabke et hoummous pour un 13 avril plus beyrouthin que jamais.

La campagne de donation de nourriture aux sans abris de Paris

Répondant à l’appel RAK (Random Acts of Kindness) de la World Lebanese Cultural Union Youth à tous les jeunes de la diaspora mondiale, le CCJFL lança l’appel à tous les jeunes souhaitant participer à cette campagne humanitaire. L’initiative, étalée sur un weekend, permit d’offrir à manger à de nombreux sans abris.

Les conférences

Notre première conférence de l’année porta sur un thème particulier du monde du consulting puisqu’on s’attaquait au thème de la freelance : « Consultants : du CDI à la freelance », organisée à l’école des Mines de Paris rassembla  150 personnes de tout âge venues écouter notre conférencier.

La deuxième conférence porta cette fois-ci sur un sujet bien plus éloigné et plus humain, puisqu’il s’agissait du patrimoine urbain de Beyrouth. Organisée en partenariat avec Meydane Panthéon-Sorbonne à l’université de Paris la Sorbonne, nos 4 intervenants internationaux ont traité des points essentiels relatifs à la préservation de notre patrimoine. L’événement fut ensuite relayé dans les médias nationaux français.

Enfin, pour la toute dernière conférence de la saison nous nous sommes recentrés sur le monde de l’entreprise puisqu’on s’intéressait cette fois à l’immersion en salle de marché. Prenant place de nouveau à l’école des Mines de Paris, de nombreux jeunes passionnés par le secteur de la finance et des marchés étaient présents.

Les afterworks

Les afteworks ont pour but de nous rassembler autour de quelques verres afin de toujours faire davantage connaissance entre nous et d’échanger sur nos passions et nos activités. Elles ont lieu à chaque fois dans des endroits différents et permettent à de nouveaux jeunes libanais fraîchement arrivés en France de rencontrer d’autres jeunes franco libanais, facilitant ainsi leur intégration en renforçant leur réseau social et professionnel.

Et l’avis des jeunes ?

Marie, française sans origines libanaises, prépare un mémoire sur la diaspora libanaise en France dans le cadre de ses études : « J’ai pris contact avec le CCJFL via Facebook pour assister à la conférence sur le patrimoine et y rencontrer les membres de l’association, suite à quoi un rendez-vous fut fixé pour effectuer un entretien sous forme de question/réponse afin de contribuer à mon mémoire d’études ».

Pour Sandra, franco libanaise native de Paris et désireuse d’élargir son réseau franco libanais, le CCJFL est encore jeune mais a un potentiel très prometteur :

« J’ai décidé de venir à l’afterwork organisé par le CCJFL afin de faire de nouvelles rencontres, notamment celles de personnes libanaises habitants à Paris. J’ai alors découvert cette association de manière plus importante grâce à ses fondateurs Philippe et Antoine. La variété des événements proposés m’a permis d’étoffer mon réseau personnel et professionnel, d’en apprendre plus sur la diaspora libanaise et sur ce qui est réalisé pour elle, et enfin de vouloir y contribuer. L’association est encore jeune mais a un potentiel très prometteur ».

Rita, libano canadienne ancienne miss emigrants Canada 2014 et résidant au Canada, est aujourd’hui à Paris pour ses études et a choisi de soutenir et participer aux initiatives du CCJFL :

« Je suis arrivée du Canada pour la poursuite de mes études en France avec un accueil très chaleureux de la communauté des jeunes libanais à Paris. Un cher ami, Philippe Bou Hanna, m’avait déjà évoqué le CCJFL, ce qui m’a offert l’occasion de nouer des relations avec des personnes très intéressantes et sympas. Avec ce renforcement efficace de la diaspora libanaise, je me sens à l’aise ici même si je suis à des milliers de kilomètres de chez moi. Je félicite le beau travail du CCJFL et je continuerai à travailler avec eux pour élargir cette mission prometteuse ».

Vous pourrez retrouver leur témoignage à la rentrée sur OTV dans le reportage signé Rimielle Nehme et intitulé « Escales – Lebnen bel denne ».

Antoine Saroufime

Bureau du CCJFL

The following two tabs change content below.

Club Culturel de la Jeunesse Franco Libanaise

Le Club Culturel de la Jeunesse Franco Libanaise (CCJFL) est une association à tendance non politique et non confessionnelle dont la ligne directive est le rassemblement des jeunes franco libanais afin de promouvoir une image digne du Liban en France et de la jeunesse franco libanaise de la diaspora au Liban. Ce rassemblement est axé autour d'événements culturels, festifs, professionnels, humanitaires, mettant en avant tous les talents de la jeunesse.