Le député du Parti Baas Kassem Hachem a estimé, ce mardi, que les demandes du procureur général du TSL, le canadien Daniel Bellemarre, aux sociétés libanaises de communication quant aux appels passés par certains ressortissants libanais, sont contraires à la constitution libanaise. Le parlementaire s’est également interrogé sur ses demandes pouvant, selon lui, « servir les ennemis du Liban », rappelant le démantèlement de réseaux d’espionnages israéliens à l’intérieur même de sociétés de télécommunication mobiles libanaises.

Kassem Hachem a conclu en appelant la population à la vigilance face au complot dont le TSL serait l’instrument.

Comments are closed.