De gauche à droite, Marc Tourelle, maire de Noisy-le-Roi, SE. M. l'ambassadeur du Liban, Rami Adwan, Marie-Hélène Aubert, maire de Jouy-en-Josas et vie présidente du conseil départemental des Yvelines, Jacques Alexis, maire de Bailly et Bertrand Cognard, conseiller départemental des Yvelines

Agence Nationale d’Information (NNA)

 

ANI – Le chef de la Fédération générale des syndicats du Liban, Maroun Khaouli, a estimé aujourd’hui samedi dans un communiqué que la décision de grève de l’Association libanaise des banques du Liban (ABL) “constitue une rébellion contre toutes les décisions judiciaires et la poursuite de l’approche consistant à éluder et à violer la loi , et contrôler l’argent des déposants et nuire aux intérêts des Libanais.”

 

Il a déclaré: “L’Association des banques, avec sa grève annoncée lundi, confirme qu’elle est devenue une milice bancaire qui impose son autorité au pays et qu’elle est au-dessus des lois en vigueur, et kidnappe l’argent des déposants et détient toute l’économie libanaise en otage”, ajoutant que “les répercussions et les pertes estimées en millions s’ajouteront à la liste de ses crimes financiers contre les Libanais”.

 

Al-Khaouli a souligné que la “déclaration révolutionnaire contre le pouvoir judiciaire” de l’Association des banques est un “reflet de la politique d’impunité”, que ni le pouvoir judiciaire ni les organes de contrôle de la Banque centrale du Liban n’ont été en mesure de freiner avec des dispositions qui dissuadent sa domination et restituent aux déposants leurs droits et leur argent, malgré les stipulations claires de la loi monétaire et du crédit.

 

Il a donc tenu le gouverneur de la Banque du Liban et le Conseil central “pour responsables de ne pas avoir usé de leur large autorité en matière de loi monétaire et de crédit, pour contrôler le rythme de fonctionnement des banques et les obliger à respecter les lois en vigueur”.

 

 

≈======N.A. 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.