Dans une interview diffusée par la Voix du Liban – Dbayeh, le député du Courant du Futur Khodr Habib a dénoncé la constitution d’un gouvernement d’un seul parti, estimant que ce dernier menace le principe de coexistence libanaise, en mettant de coté la moitié de la population libanaise.

Le parlementaire a également souhaité la formation d’un gouvernement centriste et à affirmer le rôle centriste et modéré de la Présidence de la République, soulignant que les seules armes admises se doivent d’être celles de l’armée libanaise.

Comments are closed.