Les autorités libanaises ont annoncé le lancement d’un nouveau service face aux fausses nouvelles qui ravagent le Pays des Cèdres et le moral de la population.

Ainsi, le site factchecklebanon a été lancé par le ministère de l’information en coopération avec l’Agence Nationale d’Information ANI depuis quelques jours.

Plusieurs nouvelles qui se sont avérées être fausses font l’objet déjà de publications par le site, comme celui concernant un trafic d’antiquité qui étaient juste déplacées du Musée National pour intégrer de nouveaux emplacements, ou encore de différents messages attribués à des agences de presses internationales circulant sur WhatsApp et qui ont été démenties par ces dernières.

S’exprimant lors du forum concernant la lutte contre les contrefaçons, la ministre de l’information a justement qualifié la campagne menée contre le gouvernement et circulant notamment au sein des réseaux sociaux de désinformation.

“L’objectif de cette campagne est de rendre la mission de sauvetage (du Liban) plus difficile à réaliser”, souligne la ministre

Parmi les fausses nouvelles évoquées par la ministre, les rumeurs faisant état du versement de salaires alors qu’elle n’en a pas connaissance, ou encore des annonces faisant état de sa démission.

Elle a ainsi estimé que les réseaux sociaux constituent un terrain facile pour promouvoir les nouvelles mais aussi manipuler l’opinion publique.

Nous ne pourrons peut-être pas arrêter les campagnes de désinformation, mais nous pouvons la réduire, et de ce point de vue, nous avons créé en tant que ministère de l’information, la page de de vérification des informations libanaises, au sein du site de l’Agence Nationale d’information. Cette page sera accessible à tous pour assurer que toute nouvelle sujette à des doutes est correcte. 

Elle a également appelé les médias à poursuivre leurs travaux et à diffuser la vérité.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.