De gauche à droite, Marc Tourelle, maire de Noisy-le-Roi, SE. M. l'ambassadeur du Liban, Rami Adwan, Marie-Hélène Aubert, maire de Jouy-en-Josas et vie présidente du conseil départemental des Yvelines, Jacques Alexis, maire de Bailly et Bertrand Cognard, conseiller départemental des Yvelines

Agence Nationale d’Information (NNA)

ANI – Le pape François se rendra au Kazakhstan du 13 au 15 septembre pour participer à un congrès sur le dialogue entre les religions, a confirmé lundi 1er août le Vatican.

 

Le souverain pontife se rendra «au Kazakhstan du 13 au 15 septembre, visitant la ville de Noursoultan à l’occasion du VIIe Congrès des Leaders des religions mondiales et traditionnelles», a annoncé dans un communiqué le porte-parole du Saint-Siège, Matteo Bruni. La présidence kazakhe avait déjà annoncé en avril le déplacement du pape à l’occasion de ce congrès, qui vise à promouvoir le dialogue entre les religions, et dont la première édition s’est tenue en 2003.

 

 

Samedi, au retour de son voyage au Canada, le pape de 85 ans, diminué par de vives douleurs au genou le contraignant à se déplacer en fauteuil roulant, a confié qu’il ne pourrait «plus voyager» au même rythme qu’auparavant, évoquant également la possibilité de se «mettre de côté». Il avait toutefois confirmé vouloir se rendre au Kazakhstan, un voyage «tranquille, sans trop de déplacements». Plus grand pays d’Asie centrale, le Kazakhstan est frontalier et diplomatiquement proche de la Russie, qui mène actuellement une offensive militaire en Ukraine, contre laquelle le souverain pontife s’est plusieurs fois exprimé.

 

Le Figaro avec AFP

===================

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.