De gauche à droite, Marc Tourelle, maire de Noisy-le-Roi, SE. M. l'ambassadeur du Liban, Rami Adwan, Marie-Hélène Aubert, maire de Jouy-en-Josas et vie présidente du conseil départemental des Yvelines, Jacques Alexis, maire de Bailly et Bertrand Cognard, conseiller départemental des Yvelines

Agence Nationale d’Information (NNA)

ANI – Les évêques maronites ont tenu mercredi leur réunion mensuelle à Dimane sous la présidence du patriarche maronite, le cardinal Béchara Boutros Rahi.

Les prélats ont confirmé dans le communiqué final leur soutien au patriarche Rahi, à la lumière notamment de la campagne suspicieuse qui le vise.

Ils ont réitéré les appels du patriarche Rahi à la formation du cabinet, à l’élection du président de la République conformément à la Constitution et à adopter les reformes.

 

Ils ont appelé les responsables à recourir au dialogue comme moyen de parvenir à des solutions au lieu de perdre le temps par les accusations vaines.

 

Le texte a également appelé à la protection du pouvoir judiciaire et à respecter son indépendance loin des intérêts personnels et partisans.

 

Les prélats ont enfin exprimé leur inquiétude face à la montée des conflits entre les Libanais et les déplacés syriens dans plusieurs régions libanaises, appelant la communauté internationale et les responsables libanais et syriens à traiter cette question, en prélude au retour sur des déplacés en Syrie.

 

  ==========D.CH.

 

 

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.