Le ministre de l’Energie par intérim a présenté aujourd’hui le processus d’appel d’offre en faveur d’une campagne de prospection pétrolière et gazière au niveau de l’espace maritime libanais avant de souligner la nécessité d’accélérer le processus légal permettant ces dernières.

Rappelant que ce projet avait déjà été annoncé lors d’une conférence internationale, Gébran Bassil a indiqué qu’il existe 10 entreprises au monde spécialisées dans ce secteur d’activité et que les dossiers déposés feront l’objet d’une étude du ministère s’achevant dans la 2ème moitié du mois de février. Le ministre a rappelé que la société norvégienne PGS avait déjà mis en œuvre une étude gratuite des couches géologiques du sous sol du pays des Cèdres

Selon Gébran Bassil qui annonce que l’appel d’offre  a déjà été publié dans la presse nationale et internationale, les sociétés retenues devront démontrer une expertise de plus de 40 dans le domaine de l’exploration pétrolière.  9 sociétés auraient fait acte de candidature et seront divisées en 3 catégories portant sur l’étude sismique, satellitaire et d’étude des phénomènes électromagnétiques et géophysiques.

le ministre a également plaider en faveur d’une nouvelle étude du sol, rappelant que le Liban avait mené dès 1976, des études préliminaires sur une possible présence d’hydrocarbure.

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.