Une vie au service des tortues maritimes au Liban

Expérience unique avec Mona Khalil et son complice Rami qui partagent avec nous et ses visiteurs sa passion, celle de la sauvegarde de la dernière plage hébergeant la ponte des tortues maritimes au Liban.

Revenue à la suite de la fin de l’occupation israélienne du Sud Liban en 2000 sur les lieux de son enfance, Mona Khalil, transforme l’ancienne maison héritée de son père en maison d’hôte, cela afin d’inciter les personnes à venir et à partager son expérience, celle de la conservation des tortues maritimes.

Située entre l’antique citée de Tyr et Naqoura, la plage d’El Mansoura s’est rapidement transformée en un lieu unique au Liban, où l’aspect d’une nature libre continue à s’exprimer. Ici, nulle question de construire une station balnéaire de luxe, le pari est tout autre, il s’agit de développer un concept d’écotourisme respectueux de l’environnement.

Rapidement, à quelques kilomètres de Tyr, on aperçoit une étrange maison Orange, d’où son nom, Orange House. Il s’agit d’un hommage à la 2ème nation de sa propriétaire, les Pays-Bas.

Dès l’accueil, les choses sont claires, ici, les sacs en nylon sont totalement interdits. Quant aux bouteilles et autres objets en plastique, les invités sont priés de les rapporter chez eux.

Entourée d’un jardin luxurieux avec la présence de quelques arbres exotiques comme des manguiers et celle très amicale d’une chienne, la maison d’hôte elle-même vous fait rapidement sentir être chez vous. Une clé vous permettra aussi de parvenir à la plage de la réserve jusqu’à 20h du soir. Nulle question au-delà de déranger les reptiles venus des océans afin de perpétuer leur espèce.

Copyright, François el Bacha, Tous droits réservés.
Copyright, François el Bacha, Tous droits réservés.

La plage elle-même est quelque peu rocailleuse par endroit avec de grandes étendues de sables par ailleurs. Pas de musique au loin, pas de café, aucune chose pour vous déranger. On peut ainsi méditer sur ce que pourrait être les autres parties du littoral, quant à elles souillées par la pollution et touchées par le développement inconsidéré et non planifié provoqué par l’appât d’un gain facile et sans aucune protection des autorités publiques.

Le lever du Soleil. Copyright, François el Bacha, Tous droits réservés.
Le lever du Soleil. Copyright, François el Bacha, Tous droits réservés.

Après une nuit fort agréable, cela ne sera que vers 6h du matin, que Mona Khalil vous invitera à la rejoindre afin de surveiller la plage ou plutôt à voir si les tortues maritimes sont venues durant la nuit pondre. Deux espèces de ces reptiles sont présentes en ces lieux entre Mai et Octobre, la tortue verte et la tortue carrette ou Caretta caretta. Il s’agira parfois aussi de déplacer le nid afin de mettre les oeufs en sécurité face aux renards et autres prédateurs qui hantent parfois les lieux.

Restée sur les lieux en dépit des menaces des pêcheurs ou encore du conflit israélo-arabe et notamment durant le conflit de juillet 2006 entre l’Etat Hébreu et le Hezbollah, Mona Khalil a rapidement acquis une réputation internationale de spécialiste de la question de la sauvegarde de ces 2 espèces, chose que beaucoup de ressortissants libanais continuent toutefois à ignorer sur le plan local. En outre, elle a également mené de nombreux combats, celle de la création de la réserve d’Al Mansoura ou encore celle de l’interdiction de la pêche à la dynamite. Mais la guerre elle, pour la sauvegarde de cette Nature n’est jamais terminée.

Copyright, François el Bacha, Tous droits réservés.
Copyright, François el Bacha, Tous droits réservés.

Cette dédicace à la Nature n’est pas seulement l’oeuvre de sa vie mais aussi désormais un héritage à transmettre à toutes les générations à venir. Avoir ce singulier honneur d’y participer constitue cette expérience unique.

La page Facebook de l’Orange House se trouve à ce lien.

The following two tabs change content below.
Expert économique, François el Bacha est l'un des membres fondateurs de Libnanews.com. Il a notamment travaillé pour des projets multiples, allant du secteur bancaire aux problèmes socio-économiques et plus spécifiquement en terme de diversité au sein des entreprises.

Derniers articles parFrançois El Bacha (voir tous)