Le Mercredi en Image: Burj el Fidar

Tour de garde située au littoral à proximité du Nahr el Fidar dont elle tire son nom, également appelée Burj Mouheish, Burj el Fidar est une construction remarquablement conservée d’un ensemble de tours au nombre de 7 réparties le long des côtes depuis le Sud du Liban jusqu’au Nord Liban.

On peut notamment citer, une autre tour remarquable au Nord Liban – la Tour des Lions, largement remaniée par les Mamelouks – qui comme elle, appartenait à l’origine au Comté de Tripoli et remontant à l’époque des Croisades.

Située sur le flanc d’une falaise à une dizaine de mètres du niveau de la mer, cette tour est actuellement en restauration par la Direction Générale des Antiquités (DGA).

Les maçons à l’origine de cette structure défensives auraient été d’ailleurs les mêmes que ceux du château croisé ou de la Cathédrale St Jean de Byblos. Comme preuve, au dessus de la fenêtre du 2ème niveau, se situe un linteau où sont sculptés des chevrons et des rosettes, ressemblant à ceux du baptistère de l’édifice religieux, et partageant de nombreuses caractéristiques. Ils dateraient également du XIIème siècle.

Selon d’autres sources, cette tour daterait plutôt du 14ème siècle et ferait parti d’un ensemble mis en place par les Mamelouks et non par les Croisés.

L’intérieur est constitué de 2 niveaux avec des voutes caractéristiques de l’architecture locale du XIIème siècle. Elle s’ouvre sur sa façade Est via une porte basse constituée par un seul bloc de pierre. Sur ses cotés, quelques meurtrières rappellent qu’il s’agit d’un édifice toujours défensif et non d’un lieu de vie.

Enfin, depuis son toit, on peut apercevoir Beyrouth au Sud jusqu’à Aamchit au Nord, d’où les gardes pouvaient communiquer à distance, notamment à l’aide de feux allumés à cet effet en cas d’alerte.

The following two tabs change content below.
Expert économique, François el Bacha est l'un des membres fondateurs de Libnanews.com. Il a notamment travaillé pour des projets multiples, allant du secteur bancaire aux problèmes socio-économiques et plus spécifiquement en terme de diversité au sein des entreprises.

Derniers articles parFrançois El Bacha (voir tous)