S’exprimant sur les ondes de la VDL – Dbayeh-, le député Michel Moussa a estimé que le débat autour de la répartitions des différents portefeuilles ministériels au sein du gouvernement Nagib Mikati « est normal ».

Le parlementaire s’est déclaré surpris par les demandes du procureur du TSL Daniel Bellemare, d’obtenir les empreintes digitales de toute la population libanaise, stipulant qu’il existe « des règles sur la question ».

Michel Moussa a également répondu aux propos de l’ambassadeur de Grande Bretagne au Liban, Mme. Francis Guy, rappelant que le député Walid Joumblatt n’a pas soutenu l’actuelle majorité sous la menace des armes.

« Walid Joumblatt n’a peur de rien et a toujours été honnêtes sur ses positions », a conclu le député