Le président de la république Michel Sleiman pourrait ne pas approuver un nouveau gouvernement qui ne reflètera pas l’union nationale, a indiqué dans ses colonnes le quotidien saoudien Al Wataan, alors que des sources proches de la présidence ont réitéré au quotidien koweitien  Al Anbaa, la volonté du chef de l’état à maintenir l’union nationale dans le respect  de la constitution et des décisions du dialogue interlibanais.

Ces mêmes sources ont souligné la volonté de Michel Sleiman de former un gouvernement assurant la participation de la majorité des partis libanais afin de protéger la stabilité et la sécurité du Pays des Cèdres face aux défis internes et externes auxquels il fait face. Le Chef de l’état aurait également refusé de former un gouvernement d’ « une seule couleur » afin de faire face aux problèmes économiques et sécuritaires et assurer le bon déroulement de la réforme administrative.

1 COMMENTAIRE

  1. – Le président Sleiman n’a malheureusement pas droit au chapitre depuis les accords de taef . Ce journal Saoudien qui s’immisce vulgairement dans nos affaires intérieures , à semble t-il oublié qu’on a déjà foutu son compatriote et PM à la porte du Grand Sérail et qu’on n’en voulait plus de lui et de sa clique , ni surtout de tout ce qui nous vient de la maison Wahabite ..
    Je rappelle à ce Saoudien que ses amis Libanais Wahabites , avec à leur tête l’autre PM Sanioura & co , avaient passé outre la signature du Président de la République de l’époque Emile Lahoud , quand les Chiites ont quitté le gouvernement , et avaient continué à gouverner malgré sa désapprobation ..
    Saoudiens , occupez-vous de votre sort et non plus du nôtre , car le changement frappe à votre porte . La nouvelle majorité avec à sa tête , son architecte GMA , va gouverner et va chasser la corruption , votre corruption importée d’Arabie par  » votre  » Chahid et escroc Rafic Hariri avec Taef .

Comments are closed.