Rencontre à Dar el Fatwa avec le premier ministre Nagib Mikati à gauche du Mufti de la République et l'ancien premier ministre Saad Hariri à droite. Crédit Photo: Dalati & Nohra

Le Mufti de la République a invité les différentes personnalités de la communauté sunnite libanaise – dont le premier ministre Nagib Mikati et l’ancien premier ministre Saad Hariri – à Dar el Fatwa ce jeudi afin de dénoncer « les armes qui intimident les autres dans un but politique, allusion aux armes du Hezbollah » et « le non respect des résultats des élections de 2005 et de 2009 », allusion à la nomination de Nagib Mikati à la tête du gouvernement via la chute de la coalition du 14 Mars dirigée par le Courant du Futur.

Il était notamment à remarquer que le premier ministre désigné Nagib Mikati était à la gauche du Mufti, l’ancien premier ministre Saad Hariri et son allié Fouad Saniora à sa droite, indiquant notamment le soutien du chef religieux au Courant du Futur et non au nouveau premier ministre.

Ils ont dénoncé « l’injustice de l’exclusion de tout groupe à une échelle nationale, exclusion pouvant créer un conflit sectaire », alors que le du 14 Mars avait décidé de ne pas participer au prochain gouvernement.

Les participants ont également dénoncé « la négligence du sang des martyrs » et appelé  à une réconciliation avec la communauté internationale, citant notamment le cas du TSL.

Comments are closed.