Rumeurs/Liban : La crise des ordures devant le Conseil de Sécurité de l’ONU

Publicité
Publicité

Selon le journal Al Nahar, des diplomates ont évoqué une possible réunion urgente du Conseil de Sécurité de l’ONU pour discuter de la crise actuelle des ordures au Liban. Le coordinateur spécial pour le Liban Sigrid Kaag pourrait être ainsi amené à exposer la situation actuelle et notamment le rejet désormais massif de la classe politique par la Société Civile dont est issu le mouvement #Youstink. La décision de tenir cette réunion aurait été prise par l’ancien ambassadeur américain au Liban, Jeffrey Feltman qui est aujourd’hui le Sous-Sécrétaire Général en charge des affaires politiques. Il n’est cependant pas attendu à ce que l’instance délibère sur la question.

Pour rappel, l’expiration du contrat liant l’état à l’entreprise Sukleen, le 15 juillet dernier et la fermeture de la décharge de Naameh, au Sud de la capitale libanaise, le 17 juillet dernier, a provoqué l’accumulation des déchets dans les rues de la capitale et du Mont Liban sans que ne soit trouvé par les autorités libanaises, une alternative.

L’état avait cependant passé un appel d’offre, aujourd’hui annulé, qui attribuait le ramassage des ordures à 6 entreprises dont les dirigeants sont liés à des personnalités politiques de premier plan, et à des prix excessifs dénoncé par le collectif #YouStink.

De nombreux incidents ont eu lieu depuis le 19 Août alors qu’étaient organisés des manifestations contre la classe politique jugée corrompue. Ces incidents, selon des sources proches des protestataires et des forces de sécurité, auraient pour origine des éléments infiltrés parmi les contestataires proches d’hommes politique et d’affaire qui tentent de récupérer le mouvement.

Ce samedi, 29 septembre, YouStink au côté duquel on trouve désormais une 60ème d’ONG avait appelé à manifester place des Martyrs et a élargi ses exigences: démission du ministre de l’Environnement Mohammed Machnouk, démission des responsables à l’origine des violences, élections parlementaires préalables à une élection présidentielle, mise en place de plan de résolution des crises des ordures, de la pénurie d’électricité et d’eau, mise en place d’un système de santé. Entre 100 000 et 200 000 personnes étaient présentes à cette manifestation qui a été conclue sur un ultimatum donné de 72 heures au gouvernement pour répondre à ces exigences.

Hier, le ministère de l’Environnement dans lequel se trouvait son tenant, Mohammed Machnouk, a été occupé par une vingtaine de sympathisants YouStink dans une ambiance bon enfant jusqu’à l’intervention des Forces de Sécurité en fin d’après midi. 14 personnes ont été légèrement blessés et 2 plus grièvement dont le metteur en scène Lucien Bou Rjeily, un des fondateur du collectif.

De nombreuses ONG dont Amnesty International et Human Right Watch ont dénoncé l’usage excessif de la Force par les services de sécurité, chose également reconnue par le Ministre de l’Intérieur Nouhad Machnouk qui a indiqué que les responsables de ces services feront l’objet de sanction disciplinaire.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.

Publicité
Newsdesk Libnanews

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.

Publicité