A l’issue d’une rencontre avec le Moufti de la république Cheikh Mohammed Rachid Kabbani, le député de Beyrouth Tamam Salam a appelé les partis libanais à redoubler d’efforts – via une attitude positive – pour la constitution d’un prochain cabinet gouvernemental et à éviter toute tension ou affrontement.

Le parlementaire a également répondu aux propres du président de la chambre Nabih Berri estimant possible la formation d’un nouveau cabinet cette semaine, accusant certains partis de vouloir entraver la formation du gouvernement.

Tamam Salam a conclu en estimant que la présidence de la république est la seule autorité de référence pour trouver une solution aux conflits politiques et aux différents dossiers auxquels le Pays des cèdres fait actuellement face.

Comments are closed.