Le quotidien panarabe Al Hayat a annoncé que la publication des actes d’accusation dans le cadre du FSL en charge de  devrait intervenir sous une dizaine de jours, selon des sources Françaises.

Pour rappel, le tribunal spécial pour le Liban, en charge de juger les personnes suspectées d’être impliquées dans l’assassinat de l’ancien premier ministre Rafic Hariri pourrait accuser le Hezbollah, avait indiqué le quotidien allemand Der Spiegel. Cette information avait été confirmée par le mouvement chiite, qui estimait qu’il s’agissait là d’un complot israélo-américain le visant, et accusait le TSL d’avoir été discrédité en raison des différents faux témoignages ayant émaillé l’enquête.