Salim Wardé en visite à Jounieh. Crédit Photo: Dalati & Nohra

En déplacement à Jounieh et accompagné par les députés du Kesrouan, Gilbert Zwein et Nehmetallah Abi Nasr, le ministre de la culture s’est déclaré en faveur de l’adoption rapide de la loi visant à protéger les sites archéologiques libanais et des maisons traditionnelles libanaises.

Le ministre a souligné les efforts actuels du ministère pour l’interdiction de la destruction des bâtiments historiques libanais, saluant « le rôle pionnier » de la municipalité de Jounieh. Il a toutefois dénoncé le retard pris dans l’adoption de la loi portant sur la protection des sites archéologiques.

Salim Wardé a également inspecté les souks de Jounieh, ainsi que l’ancienne résidence du Président Fouad Chéhab, cette dernière devant être transformée en musée, en coopération avec le ministère de la culture.

Sur le Net:

Le groupe Save Beirut Heritage