Ashraf Rifi

Le député Ashraf Rifi a annoncé hier lors d’une conférence de presse qu’il ne rejoindra pas le bloc des Forces Libanaises, tout en se déclarant allié, réduisant ainsi le nombre de députés, cela lors de la conférence de presse du dirigeant des FL, Samir Geagea et en présence de 19 parlementaires nouvellement élus.

Il souhaiterait ainsi voir être constitué un front patriotique refusant “les armes du Hezbollah et l’hégémonie iranienne” et accusant par ailleurs le Courant Patriotique Libre de corruption. Ce front pourrait être composé, outre du bloc parlementaire des FL et du sien, par ceux des députés du Parti socialiste Progressiste.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.